Les articles correspondants"En français" (Total 264)

  • Cliquez sur TABLE DES MATIÈRES pour accéder à tous les sujets, y compris le lien vers la Première Guerre mondiale.

  • Les Béothuks ont été les habitants originaux de l'île de Terre-Neuve. Ces chasseurs-cueilleurs de langue algonquine n'atteignaient probablement pas le millier à l'arrivée des Européens. Ils descendaient d'Indiens récents dont la culture a été appelée Little Passage Complex.
  • Autrefois désignés Naskapi-Montagnais, les Innus sont un peuple de langue algonquine dont le territoire (Nitassinan) couvre l'est de la péninsule Québec-Labrador. Dans la langue des Innus, l'Innu-aimun, le mot innu signifie être humain.
  • Les Inuit de la côte nord du Labrador sont les descendants directs d'un peuple de chasseurs préhistoriques qui avait occupé tout le territoire canadien depuis l'Alaska.
  • Historiens et archéologues ne s'entendent pas sur l'époque où les premiers Mi'kmaq (aussi appelés Micmacs) sont arrivés à Terre-Neuve. La tradition orale de ce peuple donne à croire qu'il y avait des Mi'kmaq à Terre-Neuve avant les premiers contacts avec l'Europe.
  • La désignation Paléoesquimaux s'applique aux peuples de l'Arctique précédant le peuple de Thulé.
  • De nos jours, la province de Terre-Neuve et du Labrador compte quatre peuples d'origine indigène : les Inuit, les Innus, les Mi'kmaq et les Métis.
  • Durant la dernière glaciation, la majeure partie de Terre-Neuve et du Labrador était couverte de glaces. Celles-ci ont commencé à reculer environ 10 500 ans avant le présent (BP) et les premiers humains à s'installer dans la Province sont arrivés dans le sud du Labrador il y a quelque 9 000 ans.
  • Les Paléo-indiens d'Amérique du Nord
  • Répartition et taille de la population béothuque, leadership et vie collective
  • Glossaire de termes associés aux peuples préhistoriques
  • Histoire et culture du peuple de Thulé
  • Le long littoral dentelé de Terre-Neuve et ses nombreuses voies navigables intérieures ont été les routes de choix des Béothuks lorsqu'ils voulaient parcourir de longues distances. Ils utilisaient de rapides canots en écorce de bouleau qui possédaient une excellente capacité de charge utile en plus de bien se prêter au portage.
  • L'art vernaculaire se démarque des autres formes d'art par le rôle de premier plan qu'il a joué dans la vie quotidienne des Terre-Neuviens. Si des activités comme la littérature, la musique et la danse sont couramment reconnues comme des formes d'art, les objets de toutes sortes fabriqués par les gens peuvent aussi l'être.
  • La biographie de l'artiste Anita Best.
  • À l'âge de 15 ans, Arthur Scammell (1913-1995) a écrit l'une des plus célèbres et impérissables chansons folkloriques de Terre-Neuve.
  • Les premiers spectacles dont on ait enregistré la présentation à Terre-Neuve remontent à 1583, soit au voyage durant lequel Sir Humphrey Gilbert a revendiqué l'île au nom de la Couronne britannique
  • Bien qu'ils n'aient pas toujours eu le prestige ou la visibilité qu'ils connaissent aujourd'hui, les arts visuels ont une longue histoire à Terre-Neuve et au Labrador. On entend par art visuel toute oeuvre (peinture, gravure, dessin, sculpture, installation, photographie, vidéo, cinéma, voire même performance) qui communique une idée ou une émotion par l'entremise de procédés visuels.
  • De fait, on aurait du mal à trouver une forme artistique qui ne soit pas imprégnée plus ou moins profondément par les thèmes de la mer et de la vie des navigateurs.
  • On mentionne souvent les Quodlibets (1628), écrits par Robert Hayman alors qu'il était gouverneur de la colonie à Bristol Hope, à Terre-Neuve, en parlant du premier livre de poésie en anglais écrit sur le territoire du Canada actuel. Ceci dit, il faudra attendre jusqu'à assez tard dans le présent siècle pour que des écrivains locaux commencent à écrire une littérature d'imagination originale à Terre-Neuve.
  • Les premières politiques artistiques à Terre-Neuve et au Labrador ont été formulées après la Confédération, avec la prise de conscience par la Province de sa culture distincte. Le gouvernement Smallwood, arrivé au pouvoir en 1949, n'avait pas de politique culturelle comme telle, mais on pourrait dire que toutes ses activités ont été plus ou moins liées à la question de l'originalité culturelle de la Province.

Restrict Results

Filter by Subject

Filter by Period

Filter by Location

Filter by Type